Mme Antoine MEILLAND : La Rose de la Paix

le 15 Juin 1935, création de Mme Antoine MEILLAND : LA ROSE DE LA PAIX.

Cette année 2015, est l’année du 80eme anniversaire de la conception de la rose 3-35-40, et le 70eme anniversaire de son baptême à Pasadena, voici son histoire:

En 1914, Antoine Meilland doit partir à la guerre et laisse sa femme Claudia avec son jeune fils Francis. A force de travail acharné, ils arriveront à sauvegarder un rudiment de collection de rosiers tout en essayant de faire pousser quelques légumes. A son retour Antoine redevient jardinier et s’installe à Tassin-la-Demi-Lune sur une propriété d’un hectare et demi qu’il vient d’acquérir.

En 1929, Antoine et Francis sont invités chez Charles Mallerin, qui deviendra le mentor du jeune homme. En admiration devant la rose ‘Mme P.S. Du Pont’, chef d’œuvre de Mallerin, Francis Meilland se lance à son tour dans la création de roses nouvelles.

En 1932, Claudia s’éteint dans la maison familiale, en faisant promettre à Francis et Antoine d’aller voir le monde et surtout la Cote d’Azur qui la faisait tant rêver. Et c’est le cœur lourd qu’Antoine et Francis prirent la route vers Antibes, où les attendait des clients qu’ils ne connaissent que par courrier. La famille Paolino, producteur de roses de fleur coupée, utilisait les variétés Meilland et créait des variétés dédiées à la production de fleurs fraiches. Marie-Louise dite Louisette Paolino (1920-1987), la fille de François Paolino, était une jeune fille d’une douzaine d’année lors de sa première rencontre avec Francis qui n’avait que vingt ans.

Vers 1933, Francis rencontre en France Robert Pyle, ami de Charles Mallerin venu lui rendre visite. Cette rencontre ainsi que celle du Docteur Nicolas, créateur de roses aux Etats-Unis, l’encourage à se lancer dans un périple américain.

Au Printemps 1935, Francis fait son premier voyage au USA. Il parcours en 2 mois plus de 20.000 kms en voiture et revient avec des idées révolutionnaires pour l’époque en Europe : le catalogue couleur, le frigo pour y stocker les rosiers et le brevet pour protéger le rosier. C’est juste après ce voyage, le 15 Juin 1935, qu’il note sur son carnet d’hybridation un nouveau croisement : 3-35-40 : JOHANNA HILL x Semis (CP KILHAM X MARGARETH MCGREDY)

A l’automne 1936, Francis Meilland sort le premier catalogue de vente par correspondance en Europe en couleur. En couverture, La rose de Charles Mallerin ‘BRASIER’. Puis quelques feuilles en couleur dans ce catalogue présentent les variétés ‘FEU PERNET’ (Ch. Mallerin), ‘SIGNORA PIERO PURICELLI’ (D. Aicardi), ‘NINON VALLIN’ (J. Gaujard), ‘ROSE D’AMOUR’ (J. Gaujard), ‘JEAN CÔTE’ (J. Gaujard), ‘ROCHEFORT’ (Ch. Mallerin) et ‘MADAME JOSEPH PERRAUD’ (J. Gaujard). 23 jours après il ne lui reste plus aucun rosier à vendre, c’est un succès inespéré !

3-35-40, sera envoyé juste avant la guerre à tous les correspondants Internationaux de Meilland. En 1942, la toute nouvelle rose se voit décerner au Concours International de Roses Nouvelles de Lyon le 1er Prix, la Médaille d’Or et la mention ‘Plus Belle Rose de France’. A l’automne 1942, Francis publie la variété au catalogue Meilland, sous le nom de feu sa mère : Mme A. Meilland. Après la guerre, il reçoit une nouvelle inattendue de Robert Pyle : 3-35-40 a été nommé ‘Peace’.

Reconnaissant ses qualités exceptionnelles, l’American Rose Society (A.R.S.) présente la rose à Pasadena, Californie et offre une Rose ‘Peace’ à chaque délégué de la future Organisation des Nations Unies lors de la première réunion à San Francisco. Chaque Rose ‘Peace’ est accompagnée de ce message : « Ceci est la Rose ‘Peace’ qui a été baptisée à l’exposition de la ‘Pacific Rose Society’ à Pasadena le jour de la chute de Berlin. Nous espérons que ‘Peace’ influencera les hommes pour la paix dans le monde. » Dr. RC Allen, Président de l’A.R.S.

‘Mme A. Meilland / Peace’ est la seule gagnante de l’A.A.R.S. – All American Rose Selection – en 1946. C’est aussi la 1ère variété récompensée par le Hall of Fame en 1976 de la WFRS (Fédération Mondiale des Sociétés de Roses).
Aujourd’hui Mme A. Meilland est connue sous le nom de ‘Peace’ dans tous les pays Anglo-Saxon, ‘Gioia’ en Italie et ‘Gloria Dei’ en Allemagne. Plus de 100 Millions de rosiers ont été plantés dans le monde.

L’héritage de ‘Peace’ va au-delà de son histoire. Il se poursuit aujourd’hui grâce aux 382 descendantes de ‘Peace’ depuis les années 1950. ‘Isabelle de France’ de Charles Mallerin, ‘Rose Gaujard’ de Gaujard, ‘Mischief’ de McGredy, ‘Memoriam’ de Von Abrams, ‘Belle Epoque’ de Kriloff, ‘Berlin’ ‘Karl Herbst’ and ‘Gold Crown’ de Kordes, ‘Diorama’ de De Ruiter, ‘O Sole Mio’ de Delbard, ‘Garden Party’ ‘Perfume Delight’ and ‘Royal Highness’ de Swim & Weeks, ‘Better Homes and Gardens’ de Warriner, ‘Allspice’ de Armstrong, ‘Love and Peace/ Pullman Orient Express‘ de Ping Lim, ‘Sterling Silver’ de Fisher, ‘Prima Ballerina’ and ‘Super Star’ de Tantau…

La Maison Meilland a utilisé ‘Peace’ pour obtenir ‘Confidence’ 1954, ‘MESSAGE’ et GRACE DE MONACO® 1956, CHRISTIAN DIOR® 1959, ‘BARONNE EDMOND DE ROTHSCHILD® 1968, PRINCESSE DE MONACO® 1982 et beaucoup d’autres variétés.

Sur les 19 mutations naturelles de ‘Peace’ qui sont déclarées et éditées, les plus populaires sont ‘Chicago Peace’ et ‘Kronenbourg/Flaming Peace’

En 1996, pour le 50th anniversaire de l’ONU à Genève, Boutros Boutros Gali a présidé une cérémonie face à 240 adolescents de 197 pays différents, leur présentant le symbole de la Rose ‘Peace’. Il leur demanda de l’emporter avec eux dans leurs pays respectifs.